Réfléchir

Émilie Gamelin pleure

L'été approche, les touristes arrivent à grands pas. L'occasion pour Montréal de faire le ménage, de "nettoyer" le centre-ville afin que la misère ne soit pas trop visible... ... >>>

21 mai 2015

Suspensions politiques à Rosemont: déni et propagande

Que se passe-t-il à Rosemont? Rien que la répression du mouvement de contestation des politiques d’austérité au Québec qui se poursuit: les enseignant.es seront puni.es, disait le ministre François Blais. Six enseignant.es du Collège de Rosemont, suspendu.es à la suite de la grève sociale du 1er mai dernier, devraient connaître bientôt les sanctions qui pèsent contre eux et elles. Au-delà de la volonté d’effrayer, c’est un étonnant déni de la réalité qui caractérise les actes et les propos de la direction, qui tente de réduire le droit de grève à une série «d’initiatives individuelles». ... >>>

8 mai 2015

La démocratie caquiste

AmiEs #GAPPA ! Voici ce que nous apprenait un article publié dans Le Devoir en date du 5 février 2015 : « La CAQ propose de modifier la Charte des droits et libertés de la personne pour inscrire dans son préambule « l’importance de prévenir la promotion de comportements et d’attitudes contraires » à ces droits et pour ajouter un article interdisant à toute personne d’enseigner leur déni, a indiqué Nathalie Roy [députée de la CAQ]. Cette interdiction, qui crée une forme de délit d’opinion, ne s’appliquerait pas qu’aux groupes religieux. Il pourrait viser les sectes, mais aussi les mouvements politiques, notamment les partis communistes qui prônent la dictature du prolétariat. « C’est une valeur fondamentale au Québec, la démocratie », a fait valoir François Legault [chef de la CAQ]. » GAPPA s’avoue impressionné de constater à quel point les idéologues de la Coalition Avenir Québec peuvent avec aussi peu de gêne exposer leur ignorance sur la place publique, ignorance qui les amène à vouloir utiliser une notion qu’ils ne comprennent pas pour se justifier d’en censurer une autre qu’ils ne comprennent pas plus. Évidemment, ce même François Legault qui dénonçait la proposition de permettre les référendums d’initiative populaire (proposition qui, dans ... >>>

7 février 2015

La lutte continue

AmiEs GAPPA! Il y a des combats si bêtes, si futiles, si grotesques que personne de sensé n’oserait les entreprendre. Heureusement, la Fondation1625 est là! Née du chaos qui ravageait leurs esprits en 2012, cette association spontanée de bienfaiteurs s’est levée, comme une seule structure administrative de Personne morale sans but lucratif, pour aider à représenter et préserver les intérêts personnels de ses membres, mais plus encore l’apparence d’un vaste mouvement populaire, librement financé par qui veut bien y croire, et/ou suivre des conseils d’Éric Duhaime. Récemment calomniée, suite à la révélation de l’adresse de la Commune du 518 chemin Rockland, GAPPA tient ici à encourager la fondation à rétablir les faits : il devrait en effet être évident pour quiconque qu’il est totalement faux de dire que la fondation serait liée au bureau du parti conservateur qui partage la même adresse de quelque manière. Bien au contraire, l’examen des faits révèle plutôt un noeud inextricable de liens nettement plus profonds entre les administrateurs de la fondation et leurs divers emplois de journalistes, relationnistes et conseillers politiques. Nous saluons bien bas ces braves combattants. La lutte continue! *Fondation1625, 518 ch. Rockland: https://www.registreentreprises.gouv.qc.ca/RQAnonymeGR/GR/GR03/GR03A2_19A_PIU_RechEnt_PC/PageEtatRens.aspx?T1.JetonStatic=8cb58eff-3589-413d-bf4c-de0c1921ba9f&T1.CodeService=S00436 *Fondation1625, 518 ch. Rockland: http://www.fondation1625.com/ *Hochelaga Conservative Association, ... >>>

5 février 2015

Lettre ouverte à Denise Bombardier

Citoyennes et citoyens engagés, issus de milieux autochtones et non-autochtones, nous prenons aujourd’hui le temps de répondre aux propos tenus par Mme Denise Bombardier le mercredi 21 janvier dernier dans la section blogue du Journal de Montréal. Dans son texte La culture autochtone qui tue, Mme Bombardier écrit, encore une fois, sur un sujet qu’elle ne connaît pas, un amalgame de concepts, des généralisations grossières, qui lui permettent d’affirmer que la culture autochtone est "mortifère" et "antiscientifique". ... >>>

4 février 2015

Les effets dévastateurs des mesures de «recouvrement»

L’éducation est un droit inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Le programme d'austérité du gouvernement Couillard appliqué au secteur de l'éducation est non seulement une atteinte à la dignité du personnel enseignant, mais constitue aussi une violation des droits humains fondamentaux des enfants. ... >>>

18 décembre 2014

Des menaces et des agressions

Un policier fait face à des accusations de menace de morts envers le ministre Pierre Moreau. Les menaces envers les citoyen.ne.s sont-elles prises aussi au sérieux? ... >>>

12 décembre 2014

Citizenfour : un documentaire percutant à voir

Mercredi 3 Juin 2013, Hong-Kong. Dans une chambre de l’hôtel Mira, Laura Poitras rencontre «Citizenfour», l’auteur des messages cryptés qu’elle reçoit depuis quelques mois alors qu’elle prépare la troisième partie d’une trilogie portant sur les méthodes de surveillance des services de renseignements américains. L’inconnu se découvre sous le nom d’Edward Snowden, un jeune informaticien de 29 ans qui s’apprête à lui révéler de lourds secrets d’État. ... >>>

6 décembre 2014

Chronique : La parade de la résignation

Le 29 novembre 2014, c’était une belle manifestation.   En avant, on voyait les syndicalistes des grandes centrales. Ceux qui « organisent » les autres. Ils l’ont organisé leur manifestation : pancartes imprimées à grand frais, surtout pour la visibilité de leurs institutions ; sifflets, petites trompettes et autres dispositifs bruyants ; banderoles imprimées sur vinyle. Les grands chefs syndicaux y allaient de déclarations préparées par les relations publiques aux grands médias. Eux parlaient, mais surtout s’attardaient à ne pas déplaire à la sacro-sainte opinion publique. Eux, c’était ceux qui aseptisaient toute l’opération. Pour le gouvernement Libéral, c’était une farce de plus.   Derrière eux, des syndicats locaux avec leurs propres bannières. Quelques-uns ont été vraiment originaux et ont fait dans l’art plastique. Chez eux, on ressentait déjà plus la revendication, mais trop peu. Mon collègue Eric Robertson a bien tenté d’en faire parler quelques-uns, mais le discours était pour le moins unique : on est contre l’austérité dans tous les domaines… mais à quel prix ? Chez plusieurs, on sentait la résignation : on a pas le choix, ils sont élus et majoritaires. Nous sommes contre, mais dans les limites des lois imposées par ce même gouvernement qui nous ment et nous torpille.   Et dans le ... >>>

1 décembre 2014

Éditorial : La fin du spectacle

Le démantèlement. C'est le titre d'un excellent film de Sébastien Pilote applaudi à Cannes. Ça pourrait être aussi celui de ce triste spectacle que livre le gouvernement Couillard sur la scène politique depuis son élection. ... >>>

29 novembre 2014

Montréal ne voit pas le communautaire

Manif du communautaire 17 nov 14 Lundi, il neigeait alors j’ai mis mes bottes d’hiver pour aller couvrir la manifestation du jour. Malgré le mauvais temps, 2000 personnes travaillant dans le mouvement communautaire se sont rassemblées en après-midi au parc Émilie-Gamelin pour manifester contre les mesures d’austérité et rappeler au gouvernement que le sous-financement des organismes communautaires se chiffre à 225 millions de dollars par année. Selon Gilles, un manifestant, c’est la première fois de son histoire que le mouvement communautaire se mobilise dans son ensemble. La foule s’est mise en marche et le trajet s’est terminé à la place des spectacles. L’histoire que j’allais rapporter semblait somme toute banale : une mobilisation parmi une pléthore d’autres motivées par le ras-le-bol vis-à-vis les coupures dans les services sociaux. Mais la couverture média m’a intrigué. En actualité, il y a des événements qui en chassent d’autres dans l’œil des médias de par leur importance. Ça arrive et c’est normal. Mais deux événements à prétention communautaire en même temps, dont l’un est occulté? Ça c’est vivement intéressant. Lundi, c’était aussi l’aboutissement de « Je vois Montréal », un projet porté par Jacques Ménard, une personnalité du monde des affaires. En dehors de ... >>>

19 novembre 2014

La transparence opaque du régime néolibéral

Place du peuple 2014 « On vous aime », crie un jeune manifestant en direction de Jean-René Dufort et de son caméraman. Derrière lui, une femme commente : « Moi, celui que je voudrais voir et embrasser, c’est Jean-François Lépine ». Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées cet après-midi à la Place du peuple (alias square Victoria) pour manifester leur attachement à la société publique Radio-Canada. Il n’y a pas à dire, ça ne tourne pas rond dans le domaine de l’information. Au cours de la fin de semaine, j’ai assisté au congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Samedi matin, au panel «Déverrouiller l’accès à l’information », je n’aurais pas aimé être à la place de Jean Chartier, le président de la Commission d’accès à l’information, que j’ai vu se tortiller sur sa chaise devant les récriminations des journalistes excédés d’être entravés dans leurs demandes d’accès, lorsqu’ils enquêtent sur des villes ou des organismes publics. « La fonction publique bloque l’accès », admettait même le ministre Bernard Drainville lors du précédent gouvernement, selon un participant. Le constat est clair : peu importe le parti au pouvoir, le système devient de plus en ... >>>

16 novembre 2014

Aller faire quoi au milieu des journalistes?

Je me suis inscrit au congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) qui commence dans deux jours. Sous mon nom, il sera inscrit : « blogueur ». Je ne travaille pas pour une entreprise de presse et je n’ai pas l’ambition de devenir pigiste. La question qui pourrait m’embarrasser si on me la posait lors du congrès serait celle-ci : «François, qu’est-ce que tu fais ici? » Je ne saurais pas quoi répondre. Ce que je peux faire, c’est de publier, en guise de référence, les réflexions qui suivent. Les faits Je me souviens avoir pris une position claire sur le journalisme au Québec lorsqu’il a été question de créer un statut de journaliste professionnel. J’étais opposé à cette idée. La FPJQ a flirté un temps avec elle, mais le milieu s’est rebiffé contre la proposition gouvernementale de Christine St-Pierre et ce projet est tombé à l’eau. On peut faire des recherches sur le site du Devoir avec une combinaison des mots clés : « journalisme », « asclépios », « François Genest » pour se faire une idée de mes réflexions et de mes prises de position publiques. En voici quelques exemples : 26 janvier 2011 ... >>>

12 novembre 2014

Pour faire avancer la paix : combattre le militarisme canadien

C’était, il y a quelques jours, la Journée internationale de la paix (21 septembre). Alors que sévissent de nombreux conflits dans le monde, une question simple se pose : comment pouvons-nous, ici même au Québec et au Canada, contribuer à favoriser la paix dans le monde? Par la bouche du gouvernement Harper – et sans opposition significative à la Chambre des Communes – une voie nous est proposée. C’est celle, simpliste et destructrice, du militarisme : dans un monde où de graves dangers menaceraient notre sécurité, il faut s’armer et livrer de nouveaux combats, supposément glorieux. Depuis plusieurs années, rien n’est épargné pour nous enfoncer profondément dans cette voie. Mentionnons d’abord, la politique de « défense », nommée Le Canada d’abord, qui annonce, en 2008, des dépenses militaires de 490 milliards de dollars sur 20 ans, pour accroître l’effectif des Forces canadiennes et les doter des engins de destruction aériens, maritimes et terrestres les plus sophistiqués qui soient. Récemment, on apprenait que cela inclurait une importante flotte de drones armés. En lien avec ce programme d’acquisitions militaires sans précédent, le gouvernement Harper fait la promotion d’une nouvelle prospérité économique fondée sur l’expansion de l’industrie militaire et « de sécurité » ... >>>

27 septembre 2014

La psychiatrie dans le tordeur comptable, selon les syndicats

Les récentes compressions budgétaires en santé affecteront directement les services à la population, spécialement les personnes recevant des soins de santé mentale. Tel est le message qu’ont martelé ce midi les travailleurs et travailleuses du CSSS d’Ahuntsic et Montréal-Nord, convié(e)s à manifestation devant le CLSC Ahuntsic par leurs deux syndicats, affiliés l’un à la FSSS-CSN (1) et l’autre à l’APTS ... >>>

23 septembre 2014

Qui veut être un inculte de la Santé?

Nous explorons dans cet article comment la globalisation favorise l'émergence de hiérarchies floues dans le domaine de la santé et des services sociaux. Par le biais d'organismes à but non lucratif, de fondations privées et avec la contribution financière d'entreprises multinationales, il est possible de fédérer les organismes locaux d'une région donnée — l'exemple choisi ici étant le Québec — et d'imprimer une direction en phase avec un programme global, développé en dehors des cadres nationaux. ... >>>

7 septembre 2014

L’éternelle boucherie de Solférino

C’est suite à la bataille de Solférino du 24 juin 1859 qu’Henri Dunant mobilise ses contacts pour mener à la création du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et à la signature de la première Convention de Genève . Son témoignage poignant inspire les efforts des 150 dernières années pour imposer des normes à la guerre de façon à protéger les efforts humanitaires pendant les conflits. Fondés sur le pouvoir des États, ces efforts ont contribué à la création de la Société des Nations et puis à l’actuelle Organisation des Nations Unies. À l’occasion du 150ème anniversaire de la Convention du 22 août 1864, Didier Burkhalter, président de la Confédération suisse, et Peter Maurer, président du CICR, appellent à la création d’un Forum des États pour faire respecter le droit international humanitaire. C’est donner beaucoup de crédit aux États dans la situation de psychose actuelle, qui pousse les collectivités à se faire la guerre pour le contrôle des ressources naturelles, soit directement par la puissance militaire ou indirectement par des alliances économiques avec les grandes puissances régionales. La rhétorique des chefs d’États est claire : la survie économique de leurs populations prime sur les considérations humanitaires. Heureusement, d’autres façons de concevoir les rapports entre collectivités sont en ... >>>

23 août 2014

De la mémoire face au silence

Depuis deux ans je documente les mouvements sociaux, par sympathie, mais aussi parce que j'ai la conviction la plus profonde que le rôle d'un documentariste consiste à informer ses contemporains de l'esprit du temps, de rendre visible l'invisible dans le social, à la manière d’un sculpteur qui révèle la forme humaine contenue dans la pierre brute. Une forme qui voyagera à travers les siècles. Le documentaire est aussi un travail de mémoire, à l’intersection de la mémoire collective et de la mémoire individuelle - du cinéaste et celle du spectateur. ... >>>

14 juin 2014

Who really won the 2014 Quebec elections?

Yesterday Quebec voted for the lesser of two evils. kicking out the PQ (Parti Québécois) and giving the PLQ (Parti Libéral du Québec) a majority government. Let this serve as a lessons to any politician or political party that hinges it’s success on divisive politics and winning at the expense of certain segments of society. The charter of « values » is now no more… it went down the drain with the PQ defeat. Many of us worked hard to bring a view representing the actual opinion of the population on the approach that the PQ embarked on. 99media.org, G.A.P.P.A., and Les Alter Citoyens, independent media groups, worked tirelessly to bring La Charte des distractions, a feature documentary that opened up the space for dialogue between communities and became part of the grass roots debate on the matter of countering the ignorance promoting PR propagation (with our tax dollars) by of proposed  bill 60 by the PQ. Yesterday’s defeat of the PQ was a overwhelming rejection of the PQ and their policies rather than an overwhelming endorsement of the PLQ. The PLQ may have won a majority government, but I hope that they understand that they have not been given a mandate. That the only reason they ... >>>

8 avril 2014

1 2 3 4