Occup’ toute

Occupation au cégep du Vieux-Montréal - Arthur Létourneau-Vachon

Du café et des beignes sont sûr place mais disparaissent petit à petit, entre deux tentes installées.

ALV-CVM-28-AVRIL-2015-(2)

Dans la convivialité, on m’explique que les gens sont arrivés dès 5h30 du matin. On m’explique aussi que le campement est autogéré, c’est à dire qu’il n’y a pas de leader et que la structure est horizontale. Les décisions n’émanent pas du sommet pour aller vers le bas, mais viennent bien de tous ceux présents. Cette occupation s’inscrit dans la continuité de la lutte de ce printemps visant à stopper les mesures d’austérité. Mais vu les banderoles, les revendications sont nombreuses.


Créer un espace exempt du patriarcat, écologiquement responsable, avec une structure horizontale, le camp se veut une expérience de l’autogestion dans la même optique qu’au cégep de St-Laurent, ce dernier étant occupé depuis le 20 avril.

Une assemblée Générale prendra place au courant de la journée afin de se pencher sur les questions techniques de l’occupation; nourriture, eau, etc.

Deux véhicules de police ont fait leur apparition vers 7h15 pour repartir peu après.

A propos de Arthur Létourneau-Vachon 12 Articles
Étudiant en études littéraires. Habitant de Montréal depuis 2013. Tire ses inspirations d'Albert Camus, Jacques Rancière, Philippe Lordon et tant d'autres. Je suis Méganticois opposé à plus de destruction.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.