Un stratège de la gestion de foule durant le Printemps Érable comme nouveau directeur du SPVM

67078202-b614-41f8-b26d-7008c7ff7cd2_ORIGINAL

Le Centre de contrôle et de traitement de l’information (CCTI) Source : Journal de Montréal)

Bien que ses compétences en matières de lutte anti-terroriste retiennent davantage l’attention des médias, une grande partie des fonctions de Philippe Pichet au cours des dernières années furent  en lien avec la répression dans les rues de Montréal.

Détenteur d’une Maîtrise en administration publique et d’un Certificat en gestion d’entreprise, il a occupé les fonctions, durant le printemps érable, d’Inspecteur et adjoint au chef de la Division de la planification opérationnelle (DPO).  

«Je ne suis pas dans le feu de l’action. Je ne me fais pas pousser, je ne mange pas de cailloux; mon émotivité n’est pas aussi présente que celle de gens qui peuvent recevoir des choses par la tête. Je suis bien positionné pour prendre les meilleures décisions» Philippe Pichet.
Cette dernière assume «la planification et la gestion des grands événements, la planification des services d’ordre majeur, la gestion de la foule et la gestion des plans de réponse».

Il a été aux commandes dans le Centre de contrôle et de traitement de l’information (CCTI), là où se prennent les décisions stratégiques durant les manifestations. Philippe Pichet fut donc l’un des stratèges derrière la gestion de l’encadrement des manifestations.

Depuis 2013, il occupe des fonctions au sein du Bureau du directeur et des relations avec les élus.

Leave a comment

Your email address will not be published.