Vimy retrouvé : les couleurs de la mémoire
7 novembre 2017

Michaël Fortin 32 Articles
Documentariste, vidéaste et journaliste indépendant.

Vimy retrouvé, Denis McCready, offert par l’Office national du film du Canada

Une jeune femme se rend au Mémorial de Vimy pour créer une empreinte du nom de son arrière-grand-père, tombé au combat. Ce dernier avait rempli un carnet d’esquisses et de réflexions pendant les préparatifs en vue de la bataille pour reprendre la crête de Vimy. Ces esquisses, se muant en images d’archives colorées, nous plongent au cœur du quotidien des soldats du Corps canadienne.

Réalisé, écrit et produit par Denis Mcready à partir d’archives de l’ONF de la Première Guerre mondiale colorisés, le film évite les écueils du nationalisme qui a souvent teinté l’évocation de cette bataille et propose avec délicatesse et sur un ton intimiste une réflexion portant sur la mémoire et ce rapport que nous entretenons avec ceux et celles qui nous ont précédés. « Tu étais de la première vague, mais après le coup de sifflet, personne ne sait ce qu’il t’est arrivé ». Un trou noir dans une histoire familiale qui n’empêche pas l’arrière-petite fille de porter le souvenir de son aïeul : « je sais que tu es toujours ici».

Les films originaux ayant été tournés à 18 images par seconde avec une caméra à manivelle, la vitesse de défilement été ralentie de 20 % afin de retrouver une impression de mouvement naturel. Le coloriste a ensuite colorié numériquement les différentes surfaces en s’inspirant de vrais objets de la Première Guerre mondiale.