Un camp autogéré sur la ligne 9 d’Enbridge
1 octobre 2014

Michaël Fortin 34 Articles
Documentariste, vidéaste et journaliste indépendant.

Du 20 septembre au 4 octobre 2014, se tient à Saint-André-D’Argenteuil un camp d’action autogéré ouvert à tous et toutes les militant (e)s voulant s’impliquer dans la lutte contre l’arrivée du pétrole des sables bitumineux au Québec, que ce soit par oléoducs ou par trains.

Mardi le 30 septembre dernier, les campeurs et les campeuses se sont invité(e)s aux portes ouvertes de la compagnie TransCanada à Lachine.

Le camp autogéré, sur la ligne 9 d’Enbridge est, selon les organisateurs,  «un espace de formations, de vie communautaire et d’exploration artistique. L’idée est d’encourager le savoir partagé, les cercles de paroles et le consensus. C’est un moment pour réseauter et de planifier des actions à venir.»

Plus de 200 personnes ont participé à  l’activité «de convergence» durant la fin de semaine.

Crédit photo: Simon Lussier, 99%Média
Crédit photo: Simon Lussier, 99%Média
10481927_614121328700776_5943021010721331123_o
Crédit photo : Simon Lussier, 99%Média
10683643_614121345367441_6100617908154712749_o
Crédit photo : Simon Lussier, 99%Média

 

10498305_614121312034111_613884274320534959_o
Crédit photo : Simon Lussier, 99%Média
10644618_614121598700749_5261958767439770482_o
Crédit photo : Simon Lussier, 99%Média

Be the first to comment

Votre commentaire

Your email address will not be published.