racisme

L’extrême-droite sous protection policière à Québec

Notre reportage sur la manifestation d’extrême-droite du 25 novembre à Québec, son imposante protection policière et la contre-manifestation antiraciste. Une quarantaine de personnes ont été arrêtées, des arrestations qui été dénoncées comme arbitraires. Un membre de 99%Média a été arrêté, bien qu’il était en possession de sa carte de presse. Vendredi, deux autres manifestations par des organismes communautaires autonomes et des groupes environnementaux se sont également déroulées dans la ville de Québec.     Notre diffusion audio / photo en direct This slideshow requires ... >>>

27 novembre 2017

Sortir de l’extrémisme violent

Benjamin Ducol, chercheur au CPRMV, répond à nos questions sur l'extrême gauche. Il nous explique que c'est l'extrémisme, toutes familles politiques confondues, qui devrait nous intéresser et que le phénomène est très marginal au Canada. ... >>>

24 novembre 2017

Des milliers de personnes dans les rues de Montréal contre la haine et le racisme

Des milliers de manifestants ont répondu à l’appel d’une coalition de plus d’une centaines d’organismes et ont défilé pacifiquement dans les rues de Montréal le dimanche 12 novembre. La coalition appelait à défiler contre le « racisme, le colonialisme, le machisme, la transphobie, l’islamophobie et à toutes les formes de haine véhiculées par l’extrême-droite». La manifestation visait également à s’opposer au capitalisme et l’austérité « à l’origine de la misère et de l’insécurité grandissante dans notre société » selon la coalition regroupant plus de 150 organisations signataires. La statue de John A. Macdonald ciblée Durant la nuit, le monument historique dédié au premier des premiers ministres du Canada, John A. Macdonald, situé au centre ville sur la Place du Canada a été aspergée de peinture rouge. Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, les individus derrière cette action symbolique ont précisé «ne pas être affiliés avec la manifestation mais ont décidé de cibler la statue de John A. Macdonald comme clair symbole du colonialisme, du racisme, et de la suprématie blanche.» John A. Macdonald est depuis longtemps décrié notamment pour son racisme anti-francophone. Le premier premier ministre du Canada est considéré comme l’architecte de politiques qui ont directement mené à ... >>>

13 novembre 2017

Série-Choc: Islamophobie et extrême-droite au Québec

Entretien avec M. Siegfried Mathelet de l’UNESCO-UQAM où il est en charge du Projet de recherche et de formation sur l’islamophobie et le fondamentalisme. Qu’est l’islamophobie, comment elle émerge-t-elle ? Comment voyage-t-elle dans divers courants politiques ? Comment peut-on définir l’islamophobie? L’islamophobie est un rejet, une pratique discriminatoire envers les pratiquants de la confession musulmane et par extension, aussi à ce qui se rattache à des institutions liées à cette religion (mosquée, commerce, etc.). Quand on s’interroge sur ce qui la favorise ou dans quel contexte elle émerge, on se rend compte qu’il est d’abord présent dans des discours idéologiques qui favorisent la haine de l’autre. À ce sujet, on retrouve l’idéologie de l’extrême-droite. Il faut dire que depuis septembre 2001, en Europe, ils ont été très »vocal », si l’on veut. Cela a finit par déteindre sur les partis »mainstreams » qui ont commencé à aborder des sujets tels que la sécurité, l’immigration, etc. On a ensuite pu voir, en Europe, il y a quelques années, des personnalités politiques proches de l’extrême-droite, recevoir des subventions pour développer un discours islamophobe. Ce financement a été fait par des acteurs politiques en panne d’idées pour leurs projets politiques. Ainsi, une certaine droite ... >>>

20 février 2015