Montréal

Des milliers de personnes dans les rues de Montréal contre la haine et le racisme

Des milliers de manifestants ont répondu à l’appel d’une coalition de plus d’une centaines d’organismes et ont défilé pacifiquement dans les rues de Montréal le dimanche 12 novembre. La coalition appelait à défiler contre le « racisme, le colonialisme, le machisme, la transphobie, l’islamophobie et à toutes les formes de haine véhiculées par l’extrême-droite». La manifestation visait également à s’opposer au capitalisme et l’austérité « à l’origine de la misère et de l’insécurité grandissante dans notre société » selon la coalition regroupant plus de 150 organisations signataires. La statue de John A. Macdonald ciblée Durant la nuit, le monument historique dédié au premier des premiers ministres du Canada, John A. Macdonald, situé au centre ville sur la Place du Canada a été aspergée de peinture rouge. Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, les individus derrière cette action symbolique ont précisé «ne pas être affiliés avec la manifestation mais ont décidé de cibler la statue de John A. Macdonald comme clair symbole du colonialisme, du racisme, et de la suprématie blanche.» John A. Macdonald est depuis longtemps décrié notamment pour son racisme anti-francophone. Le premier premier ministre du Canada est considéré comme l’architecte de politiques qui ont directement mené à ... >>>

13 novembre 2017

Élections municipales: pas encore Coderre…

Dimanche, le 5 novembre se tiennent les élections municipales à travers la province. Comme d’habitude, celles de Montréal retiennent l’attention des médias. Trois grands quotidiens de la métropole (Le Devoir, La Presse et la Montreal Gazette) ont pris une position éditoriale en faveur de la réélection du maire actuel, Denis Coderre. Dans les trois textes, on considère important de mentionner que le maire sortant n’est «pas parfait». Nous sommes effectivement d’accord avec cette affirmation spécifique, mais nous nous questionnons sur leur conclusion. Il est vrai que Montréal, à sa dernière élection, sortait d’une série de scandales—pas de ceux à propos desquels on chuchote autour d’un café, mais de ceux qui coûtent chers en fonds publics et nuisent à la construction d’infrastructures de qualité. Il serait cependant fautif de prétendre que ce qui a suivi était nécessairement bien. Peut-être mieux sur certains aspects, mais pas du tout sur toute la ligne. Nous ne ferons pas ici l’étalage de tous les reproches qui ont été faits à l’endroit de l’administration de Denis Coderre, mais notons-en quelques-un. La transparence est un aspect essentiel de tout gouvernement, surtout lorsque l’on prétend à se sortir d’un système de corruption généralisée. Il est essentiel que les ... >>>

5 novembre 2017

Impressions sur la manifestation en solidarité avec la communauté du Lac-Simon

D’abord, je ne suis pas autochtone. Je ressens à la fois une sorte de malaise à publier mes impressions, une sorte d’hypocrisie, mais aussi un grand besoin de le faire. J’espère ne pas enterrer des voix autochtones en le faisant. J’étais à la manifestation en soutien à la communauté Anishinabe du Lac-Simon. L’événement était organisé par des autochtones. Des gens de Lac-Simon qui devaient se présenter n’ont pas pu à cause de la météo. La marche a commencé au métro Saint-Laurent et a passé devant le quartier général du SPVM avant de tourner sur Sainte-Catherine vers l’ouest. Je pouvais entendre à la fois des slogans et chants autochtones, encouragés par des gens tenant un mégaphone, et des slogans anti-police typiques (typiques de mon point de vue de personne qui va dans des manifs à Montréal). Il y avait une grande tristesse et sans doute aussi une colère dans la foule. Nous sommes passé.e.s sous le pont Jacques-Cartier, sur Sainte-Catherine. Je vois un média quelconque qui tient une entrevue avec une femme autochtone. BANG! Un truc explose, pas fort comme une bombe, mais assez pour que je me retourne. De deux points différents, de chaque côté de la rue, de la ... >>>

12 avril 2016

Montreal protest in solidarity with the Lebanese #YouStink movement

On sunday August 30, 2015 a protest in solidarity with the Lebanese #YouStink movement was held in Montreal in front of city hall. 99%Media photojournalists, livestreamer and journalist where on location to cover the event. Solidarity protests were held in cities across the world where the expatriate Lebanese community came out to voice their discontent with the situation in Lebanon. It is rare that the Lebanese people break the sectarian mold and agree on something, but these protesters came together for a unifying non-sectarian cause that began in Beirut. In our previous article 99%Media journalists in Lebanon collaborated with their colleagues in Montreal to explain the reasons behind the #YouStink movement. In essence, the movement was triggered beacuse of the growing garbage situation in Lebanon where, due to political bickering and shortsightedness, garbage was no longer being picked and had been piling up on the streets for weeks. This was, as they would say, the straw that broke the camel’s back. In a rarity for a country that is divided across 18 confessional, and numerous more intra-confessional lines, the people came out and lashed their frustration at all the Lebanese politicians… without exception. In Montreal this show of unity of ... >>>

31 août 2015

Rassemblement et marche contre la législation raciale envers les chiens dit dangereux

Propriétaires et militants de pit-bulls Montréalais ont marchés ce samedi 11 juillet, afin de se prononcer contre les Législations Spécifiques aux Races (LSR). Le 11 juillet 2012 est une date dont la plupart des amoureux de pit-bulls se souviennent comme étant la journée où Lennox fut tué par le conseil municipal de Belfast. Photo: Pascal Piché La marche fut un succès malgré la demande par un agent du SPVM sur place, d’utiliser le trottoir. Québec « Pit Bull » et Nous sommes des Toutous, pas des Voyous, les organisateurs de cette marche, avaient fourni un itinéraire il y a des mois qui en fait s’est avéré inutile. Image: Web diffusion: @rickfournier L’agent du SPVM a déclaré que si moins de 100 personnes participaient, les manifestants devront utiliser les trottoirs, donc ça ne valait pas la peine de fournir une escorte policière et fermer des rues pour plus ou moins 50 manifestants. Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal Piché Photo: Pascal ... >>>

13 juillet 2015

Rambling with Lightstep

Saviez-vous qu'à Montréal, un super-héros veille sur nos nuits? Récit d'une première nuit de patrouille aux côtés de Lightstep. ... >>>

21 mai 2015

La normalisation de la violence étatique

Le tout s’est terminé passé minuit, avec des expulsions violentes de l’université, des vitres cassées (dont au moins une partie par des policiers, possiblement pour faciliter leur entrée), des graffitis (dont au moins une partie pour dénoncer la présence de policiers), des gaz lacrymogènes à divers endroits autour du campus, qui, rappelons-le, est situé en plein centre-ville de Montréal, et des gens effrayés ou blessés. Bref, le chaos que semblent tant craindre les partisan.e.s du SPVM s’est produit à cause de leur intervention. ... >>>

9 avril 2015

Richard Bergeron de retour au comité exécutif

Un peu plus de quatre ans après s’être fait montrer la porte de sortie du comité exécutif par l’ex-maire Gérald Tremblay, Richard Bergeron y retourne. Il a confirmé la rumeur hier après-midi lors d’un point de presse en compagnie du maire Denis Coderre et du président du comité exécutif Pierre Desrochers, lequel n’a fait qu’acte de présence et n’a pas prononcé une syllabe durant toute la demi-heure qu’a duré l’entretien avec les ... >>>

19 novembre 2014

Marche pour le Climat du 21 septembre à Montréal.

Prévu pour 13h00, la marche c’est mise en branle à 14h15 avec au moins un millier de participants malgré la température peu clémente. Mon estimation de la foule n’est pas scientifique du tout, il est possible que plus de participants y étaient présent. Le départ a été donné au Parc Lafontaine avec une flotte de voiture électrique qui précèdait les marcheurs qui ont pris la rue au son des tambours. Le SPVM a limité ses activités au contrôle de circulation et la foule s’est dirigé vers la fin de la marche au Parc Jeanne-Mance sans incident. La seule ombre au tableau que j’ai remarqué est la montée sur l’avenue Du Parc qui a quelque peu dispersée la foule vers la queue de la manifestation. Autrement le tout s’est déroulé sans anicroche. Une bonne participation malgré la température peu clémente pendant l’évenement.   ... >>>

22 septembre 2014