Denis Coderre

Élections municipales: pas encore Coderre…

Dimanche, le 5 novembre se tiennent les élections municipales à travers la province. Comme d’habitude, celles de Montréal retiennent l’attention des médias. Trois grands quotidiens de la métropole (Le Devoir, La Presse et la Montreal Gazette) ont pris une position éditoriale en faveur de la réélection du maire actuel, Denis Coderre. Dans les trois textes, on considère important de mentionner que le maire sortant n’est «pas parfait». Nous sommes effectivement d’accord avec cette affirmation spécifique, mais nous nous questionnons sur leur conclusion. Il est vrai que Montréal, à sa dernière élection, sortait d’une série de scandales—pas de ceux à propos desquels on chuchote autour d’un café, mais de ceux qui coûtent chers en fonds publics et nuisent à la construction d’infrastructures de qualité. Il serait cependant fautif de prétendre que ce qui a suivi était nécessairement bien. Peut-être mieux sur certains aspects, mais pas du tout sur toute la ligne. Nous ne ferons pas ici l’étalage de tous les reproches qui ont été faits à l’endroit de l’administration de Denis Coderre, mais notons-en quelques-un. La transparence est un aspect essentiel de tout gouvernement, surtout lorsque l’on prétend à se sortir d’un système de corruption généralisée. Il est essentiel que les ... >>>

5 novembre 2017

Le sortilège des animaux à Montréal est une nécropole !

Montréal devient une nécropole pour les pitbulls et une ville sanctuaire pour les immigrants sans papier. Dès que l’horloge annoncera la première journée d’avril 2017, la ville de Montréal partira à la chasse aux chiens de type pitbull avec une gouvernance de main de fer. L’autorité compétante a des pouvoirs confié d’une réglementation fasciste, illégale et non démocratique. Un inspecteur canin qui est un simple fonctionnaire sans expertise légale, peut visiter et examiner toute unité d’occupation et y faire euthanasier la bête, ceci est d’une bêtise humaine. En compassion humaine pour une gouvernance de marketing, Denis Coderre maire de Montréal, déclare sa ville une ville sanctuaire où les immigrants sans papier sont libres d’exister. Certains citoyens sont maintenant à la recherche d’une autre ville sanctuaire pour accueillir leur famille de type pitbull. Même les chats sont à risque d’exécution pour ne pas avoir de licence. Où est le gros bon sens des règlements municipaux qui ignorent l’égalité de la loi? Malgré de nombreuses manifestations et rassemblements dénonçant ce règlement assourdissant, les politiciens et politiciennes de l’administration Coderre traitent maintenant les politiciens et politiciennes ainsi que militants et militantes de Projet Montréal, l’opposition officielle, d’être une secte. Est-ce que la ville ... >>>

29 mars 2017

Richard Bergeron de retour au comité exécutif

Un peu plus de quatre ans après s’être fait montrer la porte de sortie du comité exécutif par l’ex-maire Gérald Tremblay, Richard Bergeron y retourne. Il a confirmé la rumeur hier après-midi lors d’un point de presse en compagnie du maire Denis Coderre et du président du comité exécutif Pierre Desrochers, lequel n’a fait qu’acte de présence et n’a pas prononcé une syllabe durant toute la demi-heure qu’a duré l’entretien avec les ... >>>

19 novembre 2014