democratie

La démocratie caquiste

AmiEs #GAPPA ! Voici ce que nous apprenait un article publié dans Le Devoir en date du 5 février 2015 : « La CAQ propose de modifier la Charte des droits et libertés de la personne pour inscrire dans son préambule « l’importance de prévenir la promotion de comportements et d’attitudes contraires » à ces droits et pour ajouter un article interdisant à toute personne d’enseigner leur déni, a indiqué Nathalie Roy [députée de la CAQ]. Cette interdiction, qui crée une forme de délit d’opinion, ne s’appliquerait pas qu’aux groupes religieux. Il pourrait viser les sectes, mais aussi les mouvements politiques, notamment les partis communistes qui prônent la dictature du prolétariat. « C’est une valeur fondamentale au Québec, la démocratie », a fait valoir François Legault [chef de la CAQ]. » GAPPA s’avoue impressionné de constater à quel point les idéologues de la Coalition Avenir Québec peuvent avec aussi peu de gêne exposer leur ignorance sur la place publique, ignorance qui les amène à vouloir utiliser une notion qu’ils ne comprennent pas pour se justifier d’en censurer une autre qu’ils ne comprennent pas plus. Évidemment, ce même François Legault qui dénonçait la proposition de permettre les référendums d’initiative populaire (proposition ... >>>

7 février 2015

Je pense donc je suis (Charlie?)

Tous ses personnages tant caricaturés par Charlie Hebdo se sont payé une belle campagne de relation publique sur le dos de cadavres qui refroidissaient à peine. Ainsi, ils pourront passer des lois semblables au Patriot Act américain. Je doute que des gouvernements aient déjà eu autant de contrôle sur leur population dans l'histoire. ... >>>

31 janvier 2015

Appel à la convergence et à l’action

OTTAWA, le 24 août 2014 /CNW Telbec/ – À l’issue du Forum social des peuples (FSP) qui s’est tenu à Ottawa du 21 au 24 août, les mouvements sociaux présents ont lancé un appel à la convergence et à ... >>>

24 août 2014

Le Procès des Cinq

  Suspension des libertés civiles. Arrestations arbitraires. Procès politiques. À l’hiver 1971, Michel Chartrand, Pierre Vallières, Charles Gagnon, Robert Lemieux et Jacques Larue-Langlois, accusés de «conspiration séditieuse», font face au juge Ouimet. Alors que plus de 3500 personnes ont été arrêtées lors de manifestations dans la dernière année et qu’une enquête publique sur les interventions policières est réclamée de toute urgence, les Zapartistes tiennent à rappeler la fragilité de la démocratie en portant à la scène ce procès, troublant d’actualité. Merci @ Lux Editeur et Les Zapartistes ... >>>

17 juin 2014