Manif des policiers : la presse indépendante empêchée de faire son travail
17 mai 2017

Salle de nouvelles - 99%Média 86 Articles
L'essentiel de l'actualité sélectionné par l'équipe de la rédaction.

Des policiers en service ont empêché plusieurs membres de la presse indépendante d’accomplir adéquatement leur travail lors de la manifestation de la Fraternité des policiers et policières de la Ville de Montreal qui s’est déroulée le 17 mai.

Environ 3000 policiers ont marché du siège social du syndicat, situé sur le Plateau-Mont-Royal, jusqu’à l’hôtel de ville de Montréal pour manifester leur mécontentement contre l’administration du maire Coderre.  La manifestation s’est déroulée en parallèle des festivités marquant le lancement du 375e anniversaire de Montréal.

Au début de la manifestation, journalistes, photographes et vidéastes indépendants ont été rapidement écartés du cortège.

Selon des témoignages recueillis par 99%Média, d’autres incidents se sont déroulés le long du parcours et en face de l’hôtel de ville.

À la fin de la manifestation, des vidéastes et des journalistes ont été encerclés durant plusieurs minutes.

Le photographe André Querry qui couvre les mouvements sociaux depuis 1976, était parmi la douzaine de membres de la presse indépendante ciblés. Selon lui, il s’agit « d’une stratégie planifiée par la direction du SPVM et appliquée par les membres du SPVM en service, une planification de la censure qui doit être dénoncée. »

Des pratiques dénoncées par le passé

Tom Henheffer, directeur exécutif de Canadian Journalists for Free Expression (CJFE) (Journalistes canadiens pour la liberté d’expression), des journalistes membres de 99%Média, l’ Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ), The Link ainsi que CUTV (Concordia University Television) avaient  rencontré des représentants du SPVM à ce sujet le 23 septembre 2015 pour que cessent ces interventions sur la presse indépendante.

Le Commandant Ian Lafrenière, chef de l’équipe de Communications et relations médias à l’époque, avait alors énoncé « que le SPVM ne devrait pas faire de discrimination envers les divers types de médias ».

Ce genre de scènes ont été largement documentées depuis 2012.

Selon la Fédération professionnelle des journalistes, la Charte canadienne des droits et libertés garantit à chaque citoyen le droit fondamental à «la liberté de presse et des autres moyens de communication» (article 2b). La Charte des droits et libertés de la personne du Québec consacre le droit fondamental à la «liberté d’expression» (article 3) dont découle directement la liberté de presse.

 


La manifestation en images

Les agents dénonçaient l’attitude du maire à leur égard alors qu’ils sont sans contrat de travail depuis décembre 2014. Ils contestent la réforme des régimes de retraite contenue dans la loi 15 ainsi que le projet de loi visant à imposer le port de l’uniforme réglementaire. «On est victimes de lois inconstitutionnelles que ce soit au niveau des uniformes ou encore pour les régimes de retraite», a affirmé le président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, Yves Francœur.


Vidéos de Robin Edgar


Malgré les tentatives de contrôle, le cinéaste Madoc a réussi à tourner des images montrant une tension entre les citoyens et les manifestants


99%Média a réussi à capter en direct quelques moments de la manifestation